Développez votre business grâce à Linkedin

be square aide a développer son business avec linkedin

La première question que l’on se pose sur Linkedin : Pourquoi y investir du temps ?

Peut être déjà parce que c’est gratuit … Pouvoir toucher la planète entière avec 0 budget, plutôt pas mal déjà. Nous dépensons tous du temps, de l’énergie et aussi de l’argent dans des soirées networking, des inaugurations, des petits-déjeuners. Nous nous imposons un sacré agenda de ministre ! On peut se connecter à Linkedin de n’importe ou – oui oui on a le droit de prendre des vacances – et aussi n’importe quand.

Donc – à titre personnel et professionnel – je m’y mets sérieusement. Suite à la soirée de Miguel j’ai mon plan de bataille. J’avais déjà suivi sa formation Facebook plus que efficace – je vous invite d’ailleurs à consulter notre page Facebook.

Comme d’habitude le plan est précis et professionnel : Trois axes et des actions à mettre en face.

 

Avant de vendre un service, on se vend soit. C’est obligatoire. Il va falloir rouler des mécaniques.

Et là Miguel, cynique mais réaliste, nous indique que le job étudiant ou la mention que vous avez eu au bac n’a strictement aucune importance. Et oui dans mon profil j’y indiquais mon lycée 😉 et ma mention. Pas peu fière quand même d’avoir réussi l’exploit d’avoir la mention assez bien alors que mes profs doutaient sérieusement de ma réussite au bac. Ca méritait bien d’y être inscrit non ? Et bah non, je suis maintenant une professionnelle et en plus accessoirement mon master et tout de même plus intéressant pour un autre professionnel qui rentrerait en contact avec moi …

Mission épuration des diplômes et des expériences alors !

Un autre élément concernant le profil m’a marquée : la chose que l’on voit de vous sans être connecté c’est la photo et la « baseline ». Ma baseline – à l’époque – c’était : Co-fondatrice et associée de Be Square. Réfléchissez – CEO, CFO, Directeur, gérant – qu’est ce que cela dit de vous ? Bah pas grand chose. Ce qu’il faut y mettre c’est qu’est ce que vous apportez ? Etre impactant pour que la personne ait la folle envie de vous connaître et de rentrer dans votre réseau. Et donc il faut savoir immédiatement ce que vous faites.

Ensuite, un point essentiel au profil, c’est de pouvoir vous contacter parce que votre profil et ce que vous proposez sont si intéressants que la personne veut avoir un contact réel – téléphone ou mail – avec vous. Et là, vous allez rire … Et bien sur mon profil il n’y avait aucun moyen de me contacter sauf à m’envoyer un mail via Linkedin. Le B.A.BA du commerce n’était même pas respecté.

La puissance de Linkedin pour nous, professionnels, c’est la recommandation. Linkedin a tout simplement organisé la recommandation d’affaires. Vous savez ce fournisseur ou partenaire qui vous a satisfait ou avec qui vous aimez travailler. Dites le haut et fort pour lui et pour votre réseau. Et quoi de mieux que d’avoir des clients satisfaits de vos services sur votre profil pour inciter d’autres à devenir des clients.

Pour conclure sur le profil : Il faut tout simplement le considérer comme un support marketing – pré formaté – qui ouvre énormément de possibilités pour vous vendre au mieux.

 

COMMUNIQUEZ ! Faites vous connaître et soyez présent.

C’est un classique chez Miguel, pour bien communiquer il faut s’organiser et tracer une stratégie. Pour être présent, il faut au minimum publier trois fois par semaine. Et pour que cela soit efficace pour votre communication globale, il faudra au maximum y mettre une photo et un lien vers votre site internet. Ensuite il préconise cinq items à réitérer toutes les semaines :

– Bien sûr les produits et services que vous proposez,

– Des témoignages – Utiliser vos recommandations,

– L’actualité : et vous qu’en pensez vous ? L’objectif est d’interagir avec votre réseau,

– Humaniser : vous – même, vos équipes. Montrer ce qui se passe pour vous – au niveau professionnel bien sûr !

– Parler d’un client / fournisseur : sur la base du qui donne reçoit. Ca vous rappelle quelque chose ?

L’un des moyens d’augmenter qui l’on touche quand on communique c’est la mise en relation. Avez vous déjà refusé une demande de mise en relation ? Si oui, imaginez qu’au cours d’une soirée, quelqu’un vous donne sa carte de visite pour échanger avec vous. Est ce que cela vous viendrez à l’idée de la lui jeter à la figure ? Et bien je crois que non. La c’est pareil et en plus cela ne sert pas notre intérêt qui est d’agrandir notre réseau. Même si cette personne n’a, a priori, aucun intérêt pour vous, elle a peut être dans ses contacts la personne avec qui vous souhaitez être mise en relation depuis des mois. Acceptez tout le monde !

 

DEMARCHEZ ! Et ça seul vous savez qui sont vos prospects, identifiez et contactez pour avoir un rendez vous.

L’avantage de Linkedin c’est que vous avez certainement des connaissances ou des points d’intérêt communs et que vous pouvez voir à quoi la personne s’intéresse. C’est tout de même déjà une sacrée avancée par rapport à l’appel téléphonique non qualifié ou à la soirée networking …

Et bien maintenant y a plus qu’à !

Bon et puis, sachez quand même que c’est un résumé hyper light d’un atelier d’une heure quand ce dernier dure généralement près de quatre heures. Alors, n’hésitez pas à vous inscrire à un atelier de Miguel : lui maîtrise réellement Linkedin et est le vrai spécialiste. Vous verrez l ‘évolution de mon activité sur ce réseau social dans les semaines. Alors si nous ne sommes pas encore en relation c’est par ici ; )

A très bientôt chez Be Square !